Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

  • : Les sept esprits méchants - © 2005 www.royaume-de-dieu.net
  • Les sept esprits méchants  - © 2005 www.royaume-de-dieu.net
  • Contact

Videos d'enseignement

logo.jpg
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 10:14


Le nom Cananéen veut dire :
habitant des plaines, ou littéralement des bas pays.
Le mot pays est lié au concept de la terre, ou du sol,
alors les bas pays font référence aux basses passions terrestres.
Les bas pays font référence aux basses passions terrestres.

L’Esprit cananéen est responsable de toutes les dépendances (alcool, drogues...)
et des perversions sexuelles.
C’est pourquoi Sodome et Gomorrhe sont présentées dans les Écritures
comme des villes cananéennes...



5. « Danser » signifie « descendre ».


Le mot Canaan signifie « bas pays » en hébreu.
Il est dérivé d’un autre mot hébreu kana, qui veut dire « être humble, être rabaissé ».
Cela a un sens au niveau spirituel : nous devons être prêts à nous humilier si nous voulons servir !

Rappelons-nous comment le Seigneur Jésus a lavé les pieds de Ses disciples Jean 13.

Le service et l’humilité vont de pair :

« Chacun ne regardant pas à ce qui est à lui, mais chacun aussi à ce qui est aux autres.
Qu’il y ait donc en vous cette pensée qui a été aussi dans le Christ Jésus,
Lequel, étant en forme de Dieu, n’a pas regardé comme un objet à ravir d’être égal à Dieu, mais S’est anéanti Lui-même, prenant la forme d’esclave, étant fait à la ressemblance des hommes ; et, étant trouvé en figure comme un homme, Il S’est abaissé Lui-même, étant devenu obéissant jusqu’à la mort, et à la mort de la Croix. »


Ceux d’entre vous à qui l’on a déjà demandé de danser sur scène devant un public savent probablement comme il est embarrassant de danser pour les autres...

Ceci particulièrement si les gens, quand ils vous voient évoluer, se disent :

« Qu’est-ce qui le démange ? ! »


Danser, au sens littéral et spirituel, est une exposition publique de faiblesse afin de faire plaisir aux autres.[1]


  • Ceux d’entre vous qui ont l’Esprit de Service ne sont pas gênés de danser et de s’humilier devant les autres. En quelque sorte, cela ne vous dérange pas de vous ceindre d’un linge pour laver les pieds des gens Jean 13, 4, tant que cette humilité les bénit. Par nature, vous êtes enclin à trouver plaisir à faire plaisir aux autres.
  • Cependant, si vous ne faites pas attention, votre danse pourra, d’un sacrifice agréable à Dieu, se changer en une danse cananéenne... qui est pour Lui une abomination !


 

 



6. Ne « Dansez » ni pour les porcs ni pour les chiens !!


  • Les croyants cananéens, dans leur zèle à faire plaisir aux autres, sont enclins à donner aux gens plus qu’ils n’ont besoin ou ne méritent.

« Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens, ni ne jetez vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent à leurs pieds, et que, se retournant, ils ne vous déchirent. »


Ne dansez pas pour satisfaire les désirs des porcs et des chiens ! Ils n’apprécient pas votre service et votre sacrifice, et vous ne faites que valider et renforcer leur iniquité quand vous continuez à accomplir leurs désirs canins et porcins.


  • Même si l’Évangile nous appelle à une vie de souffrance dans le service et le sacrifice de soi, toute souffrance ne vient pas nécessairement de Dieu :

« Si vous êtes insultés pour le Nom de Christ, vous êtes bienheureux, car l’Esprit de Gloire et de Dieu repose sur vous : de leur part, Il est blasphémé, mais quant à vous, glorifié.
Mais que nul de vous ne souffre comme meurtrier ou voleur, ou comme faisant le mal, ou s’ingérant dans les affaires d’autrui ; mais si quelqu’un souffre comme chrétien, qu’il n’en ait pas honte, mais qu’il glorifie Dieu en ce Nom.
Car le temps est venu de commencer le Jugement par la Maison de Dieu ; mais s’il commence premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de Dieu ?


L’expression s’ingérant dans les affaires d’autrui au verset 15 est la traduction du mot grec allotriepiskopos, qui veut littéralement dire quelqu’un qui supervise les affaires d’un étranger. En d’autres termes : investir son service dans des choses qui servent l’intérêt d’un autre maître en plus du sien.

Vous et moi sommes, avant tout, des Serviteurs de Dieu et non de l’homme !

Nous sommes appelés à servir l’homme seulement dans ce qui sert l’objectif de notre Maître, Jésus.
Le mot allotriepiskopos s’applique à nous lorsque notre service fait la promotion du royaume d’un autre maître !


  • Notre service doit être une Semence pour produire les fruits de la Justice chez les autres.

Si au lieu de cela nous tolérons leur iniquité, si ce service contribue à la renforcer, il devient inutile aux Yeux de Dieu :

« ...selon qu’il est écrit : « Il a répandu, Il a donné aux pauvres, Sa Justice demeure éternellement. »
Or celui qui fournit de la semence au semeur et du pain à manger, fournira et multipliera votre semence, et augmentera les fruits de votre justice... »

2 Corinthiens 9, 9-10

«...le fruit de la lumière consiste en toute bonté, et justice, et vérité, éprouvant ce qui est agréable au Seigneur. »

Éphésiens 5, 9-10


Le mot traduit par bonté en Éphésiens 5, 9 est le mot grec agathosune, qui évoque la droiture et l’intégrité, non pas la gentillesse et la miséricorde. Or c’est souvent le sens donné par l’usage au mot bonté en anglais, et dans de nombreuses langues.
Le mot traduit par « agréable » en Éphésiens 5, 10 est le mot grec euarestos, c’est-à-dire littéralement « qui fait bien plaisir ».


Cela implique que ce qui fait plaisir à Dieu, ce sont l’Intégrité, la Justice et la Vérité.


Comme nous l’avons mentionné dans l’article sur le Héthien, Dieu écrit de droite à gauche, donc Son Don et Sa Grâce - qui est « gauchère » - coulent à partir d’une fondation de Vérité et de Justice - qui sont « droitières ».

Si un service ou un don n’est pas basé sur la Vérité, il devient sans objectif et vain aux Yeux de Dieu, et Ses Yeux sont ceux qui comptent !


 

 



7. La façon de « faire plaisir » qui plaît à Dieu !


  • Le Seigneur a établi des paramètres très clairs pour déterminer si notre façon de faire plaisir aux autres Lui plaît :

« Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la Gloire de Dieu.
Ne devenez une cause d’achoppement ni aux Juifs, ni aux Grecs, ni à l’assemblée de Dieu ; comme moi aussi je complais à tous en toutes choses, ne cherchant pas mon avantage propre, mais celui du grand nombre, afin qu’ils soient sauvés. »

1 Corinthiens 10, 31-33


- Au verset 31, Paul déclare que nous devons accomplir toutes choses pour la Gloire de Dieu. Si cela ne rend pas Gloire à Dieu, cela ne doit pas être fait, et les seules choses qui Lui rendent Gloire sont celles qui sont dans Sa Volonté, Sa Justice, et Son Objectif.

Tout le reste est vain et inutile.

- Matthieu 12, 30 ;
- Psaumes 127, 1-5


- Au verset 33, Paul ajoute que son désir de plaire aux hommes est contraint par deux paramètres :

l’altruisme : ne cherchant pas mon avantage propre.

Il ne doit donc pas y avoir d’intérêts égoïstes cachés dans mon désir de plaire aux autres. Je dois donner de moi de façon désintéressée.

le salut des autres : afin qu’ils soient sauvés

Le mot traduit par sauvé au verset 33 est le mot grec sozo, qui a la connotation de restauration ou rédemption de la destruction.


Tout Salut ou Rédemption, dans les Écritures, est basé sur le Jugement.


Pour être sauvés de l’enfer :

Nous devons nous repentir et accepter le Jugement de Dieu sur nous.
Nous devons accepter l’étiquette de pécheur et de condamné afin d’être sauvés Jean 16, 8 ; Actes 2, 32-41. Sinon il n’y aura pas de repentance, et donc nous ne serons pas sauvés de l’enfer.


Le salut est décrit dans la Parole comme un processus qui commence à notre Nouvelle Naissance Philippiens 2, 12-13.

Le Salut total est la restauration de tout ce que l’homme a perdu lorsqu’il a péché devant Dieu.
Ce qui implique un processus de croissance et, par conséquent, des douleurs croissantes Hébreux 12, 4-13.
Le mot hébreu pour processus, mishpat, est le même mot que « jugement ».


  • Le salut vient dans la vie des autres par l’application de jugements spirituels - et non charnels - qui œuvrent à produire la Justice en eux.

Si ma façon de faire plaisir aux autres ne contribue pas à produire la Justice en eux, elle ne travaille pas à leur Salut. Si je fais plaisir à une personne pour lui éviter la douleur et la souffrance qu’elle a besoin d’éprouver pour permettre aux fruits de Justice de mûrir en elle, je travaille à sa destruction et non à son salut !

Proverbes 23, 14 ;
Proverbes 13, 24 ;
Proverbes 29, 15 ;
Matthieu 18, 15 ;
Jacques 5, 19-20 ;
2 Corinthiens 7, 8-11


 

 



8. Autorisez parfois les autres à danser pour vous !


  • Autorisez les autres à danser pour vous de temps en temps, et soyez-en reconnaissants envers eux !

Les personnes avec l’Esprit de Service trouvent facile de s’abaisser pour les autres ou de les servir. Par contre, il leur est difficile de les voir s’abaisser ou « danser » pour elles, elles en sont mal à l’aise.


C’est pourquoi Simon Pierre, qui avait un Appel pastoral sur sa vie Jean 21, 4-18, en plus de ses Appels d’apôtre et d’évangéliste, ne voulait pas que Jésus lui lave les pieds :

« Il vient donc à Simon Pierre ; et celui-ci lui dit : Seigneur, me laves-Tu, Toi, les pieds ?
Jésus répondit et lui dit : Ce que Je fais, tu ne le sais pas maintenant, mais tu le sauras dans la suite.
Pierre lui dit : Tu ne me laveras jamais les pieds.
Jésus lui répondit : Si Je ne te lave, tu n’as pas de part avec Moi ! »

Jean 13, 6-8


Les personnes avec un Appel pastoral sur leur vie se sentent parfois mal à l’aise de voir les autres « danser » pour leur faire plaisir, même si c’est Dieu qui a prescrit cette “ danse” comme c’était le cas au ''chapitre 13 de Jean.


Jésus, qui avait l’Esprit de Service - et tous les Sept Esprits de Dieu - permit une fois à une femme de s’abaisser devant Lui pour Lui laver les pieds et Les essuyer avec ses cheveux Luc 7, 36-49. Notez la référence à la danse en Luc 7, 32- 34.


  • Mais n’autorisez jamais personne à le faire s’il n’a pas été envoyé par Dieu,

car vous ouvrirez une porte à l’orgueil dans votre vie, et vous permettrez à l’autre de se dénigrer, ce qui mettra sa vie sous malédiction au lieu de le bénir !!

« « Et je tombai devant ses pieds pour lui rendre hommage.
Et il me dit : Garde-toi de le faire ! je suis ton compagnon d’esclavage et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus, rends hommage à Dieu, car l’Esprit de prophétie est le témoignage de Jésus ! »

Apocalypse 19, 10


« Comme il arrivait que Pierre entrait, Corneille allant au-devant de lui se jeta à ses pieds et lui rendit hommage...
Mais Pierre le releva, disant : Lève-toi ! et moi aussi je suis un homme !! »

Actes 10, 25-26



 

 



9. La malédiction prononcée sur l’Esprit cananéen...


  • Un principe essentiel pour vaincre les Esprits cananéens : les condamner à la destruction par les paroles de votre bouche.

Lorsqu’Israël était sur le point d’entrer dans la Terre promise pour la conquérir, ils ont d’abord dû combattre Arad, un roi cananéen, et Sihon et Og, deux rois amorrhéens ''Nombres 21. Avant de combattre les Cananéens, Israël a fait une chose très intéressante :

« Le Cananéen, le roi d’Arad, qui habitait le midi, entendit qu’Israël venait par le chemin d’Atharim, et il combattit contre Israël, et lui emmena des prisonniers.
Et Israël fit un vœu à l’Éternel, et dit : Si tu livres ce peuple en ma main, je détruirai entièrement ses villes.
Et l’Éternel entendit la voix d’Israël, et lui livra les Cananéens ; et il les détruisit entièrement, ainsi que leurs villes. Et on appela le nom de ce lieu ''Horma'' . »

Nombres 21, 1-3


  • Condamner les Esprits cananéens à la destruction par les paroles de votre bouche !

Voilà l’illustration d’un principe relativement simple, essentiel pour vaincre les Esprits cananéens dans votre propre vie et celle des autres !

Le nom Horma, mentionné à la fin du passage ci-dessus, veut dire « voué à la destruction » ou mis à part pour être détruit. Si vous luttez contre une accoutumance cananéenne dans votre vie, vous devez être prêt à vous engager à sa destruction totale, sans compromis.

On se retrouve prisonnier d’accoutumances cananéennes en raison de compromis, parce qu’on a mis de côté ses propres convictions afin de faire plaisir aux autres.

Vous devez donc être prêt à couper toute relation avec toute chose ou personne qui fait la promotion de l’Esprit cananéen, ou l’abrite en son cœur.


C’est pourquoi Israël a fait le serment de détruire les villes cananéennes. Vaincre simplement les Cananéens - et s’emparer de leurs maisons et de leurs animaux - aurait eu plus de sens selon le raisonnement humain.

Cependant, il est impossible de vraiment les vaincre dans l’Esprit si vous n’êtes pas prêt à vous engager à leur destruction totale, dans votre vie et celle des autres. Dieu Lui-même viendra combattre à travers vous et vous donnera la victoire totale sur les Cananéens, lorsque vous aurez pris l’engagement dans votre cœur de les maudire et de vouer tous leurs repaires à la destruction.


  • Le monde est actuellement infesté de Puissances de Ténèbres cananéennes

de pornographie, d’immoralité sexuelle et d’autres pratiques déviantes... comme la dépendance aux drogues et à l’alcool.

En tant que croyants, vous et moi devons prier dans l’Esprit et prononcer une parole de Jugement, afin de condamner et détruire ces Esprits cananéens.

La plupart des croyants semblent penser que la clé de la victoire serait d’écrire à leurs députés ou sénateurs afin d’exercer une pression sur eux pour qu’ils votent des lois morales.

C’est l’approche humaine, et cela ne réussira jamais, au grand jamais ! C’est un combat spirituel et il doit se livrer avec des armes spirituelles ! Les conséquences s’établiront d’elles-mêmes dans le royaume naturel.


Priez pour le Jugement contre ceux qui réalisent des films pornographiques. Priez pour que la coupe d’ulcère mauvais et malin Apocalypse 16, 2 soit déversée sur leur vie. En effet, les sept coupes du courroux de Dieu d’ Apocalypse 16 correspondent à chacun des sept Esprits du mal ; la première se rapporte aux Cananéens.

Priez pour que la maladie, la tristesse et le chagrin s’abattent sur la vie des acteurs pornographiques la nuit quand ils dorment...

Priez pour qu’ils ne trouvent aucune paix tant qu’ils ne reconnaissent pas leurs péchés, et livrent leur vie à l’effet purifiant du Sang de Jésus...

Priez pour que les trafiquants de drogue soient affligés de maladie et de chagrin, qu’ils n’aient pas de repos ou de paix dans leur vie jusqu’à ce qu’ils se repentent ou soient tués...

Certains ont le cœur si endurci qu’ils ne se repentiront jamais ; ils ne restent sur la Terre que pour contaminer et détruire la vie de plus en plus de gens, alors dans ce cas il vaut mieux qu’ils meurent.

Bien entendu, il ne s’agit pas pour vous de les tuer concrètement ! Ces événements se produiront grâce à la prière, par le combat spirituel.


Le Résidu prophétique de ces derniers jours formera un type d’Église où tous les coups seront permis.

Elle déclenchera le châtiment, dans un combat spirituel sans relâche contre l’iniquité, préparant le chemin pour le plus grand réveil que l’humanité ait jamais vu !


  • Ceux qui voient se manifester fortement en eux l’Esprit de Service sont des gens très sociables et enclins à priser les relations sociales et le contact humain.

C’est pourquoi la plupart des pasteurs - qui ont par définition l’Esprit de Service - ont tendance à être amicaux et à aimer le contact avec les autres. Parfois ce contact est si concret qu’ils aiment donner des accolades, taper les gens sur l’épaule, serrer la main...


Le désir de contact humain peut toutefois conduire les personnes à valoriser les relations au niveau de l’âme plus que les Lois et la Justice de Dieu.


Par exemple, une jeune femme peut être tellement amoureuse d’un jeune homme, qui la touche de manière inconvenante, qu’elle préfère exposer son corps à ses mains fornicatrices plutôt que perdre sa relation avec lui !

En un sens, elle préfère « danser » pour lui, et lui faire plaisir plutôt qu’à Dieu, afin de ne pas perdre ce contact - dans l’âme. Elle ne condamne pas l’Esprit cananéen en elle à la destruction, et ne met pas le jeune homme face à son comportement malsain. Néanmoins, elle lui fait ainsi plus de mal que de bien : il ne comprendra pas qu’il pèche contre Dieu tant qu’on ne l’aura pas mis face à son péché !


Les personnes qui ont un Esprit de Service peuvent priser les relations humaines plus que la Justice de Dieu. Par exemple un pasteur peut tant aimer un frère qu’il n’est pas prêt à lui faire face, même si ce frère commet délibérément un grand péché devant Dieu !


Rappelez-vous comment Pierre, qui était pasteur, a fait face à Ananias et Sapphira. Il prononça une parole de Jugement contre eux qui les tua, même si la seule chose qu’ils avaient faite était de mentir à Dieu... Actes 5, 1-11 Pierre s’intéressait plus à l’exécution des Jugements de Dieu qu’à préserver sa relation avec les personnes.


Certaines mères sont un autre exemple, hélas courant, de la façon dont les personnes avec l’Esprit de Service peuvent priser les relations humaines plus que la Justice de Dieu. C’est le cas si une mère aime tant son fils qu’elle se met en quatre pour l’aider à sortir de problèmes causés par son désir de vivre une vie de péché, hors de la Justice.

De nombreuses mères font de grands sacrifices personnels pour soutenir leurs fils adultes, lors de difficultés financières par exemple, même si celles-ci ont été causées par un comportement irresponsable et pécheur, tel l’accoutumance à l’alcool ou à la drogue. Ces mères sont motivées par un amour émotif, gaucher, non basé sur une pensée droitière de Jugement et de Vérité.

« La verge et la répréhension donnent la sagesse, mais le jeune garçon abandonné à lui-même fait honte à sa mère. »

Proverbes 29, 15


« Ne manque pas de corriger le jeune garçon ; quand tu l’auras frappé de la verge, il n’en mourra pas. Tu le frapperas de la verge, mais tu délivreras son âme du shéol. »

Proverbes 23, 13-14


Le mot hébreu sheol fait référence à « l’enfer » dans un sens littéral, et à « l’indécision » dans un sens spirituel.

L’enfer est comme une grande décharge où les choses qui ne sont plus utiles sont jetées pour être brûlées.

On devient inutile au sens spirituel lorsqu’on perd l’Appel prophétique sur sa vie à cause d’un endurcissement délibéré du cœur. Une fois que l’objectif prophétique de Dieu est perdu, cela équivaut à voir son Appel jeté dans le feu du Shéol !


Au fait, si vous craignez d’avoir perdu votre Appel prophétique et en éprouvez de la douleur au fond du cœur, il n’est pas encore perdu ! En effet, ceux qui le perdent deviennent si insensibles que cela leur est tout simplement égal !

Par conséquent, lorsque la Bible mentionne le shéol ou « l’enfer », elle fait référence, au sens spirituel, à une vie éloignée de son objectif prophétique, devenue inutile.


Lorsqu’une mère refuse d’appliquer le Jugement et la Justice, par peur de perdre sa relation - dans l’âme - avec son fils, elle permet à l’Appel prophétique de ce fils d’être jeté dans le feu de l’enfer.

- Si le fils n’a pas reçu Jésus comme son Sauveur, il finira en enfer avec son Appel prophétique.

-S’il a reçu Jésus comme son Sauveur, il échappera de l’enfer au sens littéral, mais son Appel prophétique sera perdu.

Le jour où il sera face à Dieu, il comprendra toutes les choses éternelles qu’il a abandonnées pour l’amour de choses temporelles. Il sera vomi par Dieu Apocalypse 3, 14-22, jeté hors de Sa Présence pour toujours, même s’il ne finit pas physiquement en enfer. Il aura la Vie éternelle, mais ne sera pas autorisé à manger de l’Arbre de la Vie.


Mère cananéenne, veux-tu laisser tout cela arriver, parce que cette brève vie serait trop douloureuse sans ton fils à tes côtés ?!


Tu dois être prête à maudire l’Esprit cananéen en toi, à mettre ton fils face à son iniquité pour la vouer à la destruction.
Si tu l’avertis à temps et agis dans la Justice de Dieu, tes mains seront alors lavées de la responsabilité de son sang. Ézéchiel 33, 1-11


Sans maudire par nos paroles l’Esprit cananéen, nous ne pouvons avoir de Victoire sur lui !


 

 



10. Tellement plus à dire !


Il y a tellement plus à dire sur l’Esprit cananéen !

Dieu voulant, nous publierons un futur article sur le lien entre l’Esprit cananéen et la génisse dans l’Écriture.

Nous aborderons aussi leur relation avec les chiens, la moquerie, et le jugement charnel.



Chapitre suivant : 6. Le Phérésien

Page précédente : 4. Le Héthien

Table des Matières : « Les Sept Esprits Méchants »




Notes

[1] En anglais, les gens utilisent l’expression get down, qui signifie descendre, mais a aussi le sens familier de s’éclater. Cela est surtout employé aux USA en faisant référence à la danse.

Partager cet article

Repost 0

commentaires