Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

  • : Les sept esprits méchants - © 2005 www.royaume-de-dieu.net
  • Les sept esprits méchants  - © 2005 www.royaume-de-dieu.net
  • Contact

Videos d'enseignement

logo.jpg
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 10:05




Le nom Héthien veut dire « fils de la terreur ».
Les Héthiens étaient des descendants de Heth, dont le nom signifie « terreur ».
Le mot terreur fait référence à la manifestation d’une peur extrême,
il est toujours lié à un élément de mystère.
La terreur est liée à l’inconnu, elle se rapporte à ce que votre pensée ne peut pas voir.
La terreur est donc de nature plus émotionnelle que mentale ;
elle se base plus sur ce que nos émotions entendent que sur ce que notre pensée perçoit...


aigle-n-dr-copie-1.gif





Voici le Héthien, quatrième article d’une série de sept sur « Les Sept Esprits du Mal » que nous montre l’Écriture.



1. Quelle est la signification du nom ?
2. Les Héhtiens sont des « gauchers »
3. ...Dieu écrit de droite à gauche !
4. Un Évangile « gaucher » attire les Héthiens !
5. Comment se débarasser du Hétien ?
6. La grâce « publique » attire les Héhtiens !
7. Tellement plus à dire !


Nous étudierons l’Esprit héthien, parmi les différents Esprits méchants.

Il est important de comprendre comment chacun d’eux agit, afin de savoir les identifier et de pouvoir ensuite vérifier si nos cœurs sont infectés par l’un ou l’autre d’entre eux. Nous pourrons aussi, ensuite, les reconnaître chez les autres.

Ces Esprits mauvais sont une réalité et font des ravages dans la vie des croyants et des incroyants. Aussi est-il important de reconnaître leur modus operandi.

Des livres entiers pourraient être écrits sur chaque type d’Esprits méchants et nous ne pourrions pas encore en faire le tour dans un seul article. En conséquence, les articles de cette série sont un survol court de chaque type d’Esprit. Plus tard d’autres articles détailleront chacun d’eux.

Chaque fois que nous nous référerons à un Héthien nous pourrons parler

- soit d’un Esprit héthien
- soit d’une personne infectée par ce type d’esprit mauvais.


Nous prendrons d’abord le temps d’en faire la liste :

« Quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura introduit dans le pays où tu entres pour le posséder, et qu’Il aura chassé de devant toi des nations nombreuses, le Héthien, et le Guirgasien, et l’Amorrhéen, et le Cananéen, et le Phérésien, et le Hévien, et le Jébusien, sept nations plus nombreuses et plus fortes que toi, et que l’Éternel, ton Dieu, les aura livrés devant toi, et que tu les auras frappés, tu les détruiras entièrement comme un anathème ; tu ne traiteras point alliance avec elles, et tu ne leur feras pas grâce ».

Nous avons là les instructions de Dieu données au peuple d’Israël avant son entrée dans la terre promise.

Cela signifie que chacun d’entre nous - tout comme l’église dans son ensemble, nous devons être capables de soumettre ces sept nations pour pouvoir entrer dans notre Héritage Spirituel !

 

Ces sept nations (ou peuples) sont :


Ces nations étaient de vrais peuples dans le passé. Elles représentent maintenant sept sortes d’ Esprits méchants, qui sont les contreparties mauvaises des Sept Esprits de Dieu.


Dieu voulant, nous étudierons aussi « Les Sept Esprits de Dieu » ultérieurement.

Quand nous regardons la signification des noms de ces nations, nous commençons à entrer dans la compréhension des types qu’elles représentent.


NOM

SIGNIFICATION

EFFETS...

HÉTHIEN

fils de la terreur
tourments subliminaux, ''voir note''[1] phobies, terreur, dépression, tromperie...

GUIRGASIEN

habitant de l’argile
centrage sur les choses terrestres, incrédulité...

AMORRHÉEN

montagnard, ...renommé
obsession de la renommée terrestre et de la gloire, domination...

CANANÉEN

peuple de la plaine
dépendances (drogue, alcool... ) perversions, recherche exagérée de plaire...

PHÉRÉSIEN

appartenant à un village
vision limitée, paresse, faible estime de soi...

HÉVIEN

villageois
vision limitée à la jouissance d’un héritage terrestre, hédonisme...

JÉBUSIEN

batteur de céréales
suppression de l’autorité spirituelle chez les autres croyants, légalisme...

[1] Une « perception subliminale » est la perception d’un objet (image, message, publicité...) à la limite de sa reconnaissance par le sujet. Un « tourment subliminal » est donc un tourment dont on n’a pas vraiment conscience.


Dans cet article, nous étudierons l’Esprit héthien.


aigle-n-dr-copie-1.gif



1. Quelle est la signification du nom ?


Le nom Héthien nous renseigne, comme nous l’avons mentionné dans le premier article de cette série - dans la rubrique « Les Sept Esprits du Mal ».
Il veut dire « fils de la terreur » ; les Héthiens étaient des descendants de Heth, dont le nom signifie « terreur ».

Le mot terreur fait référence à la manifestation d’une peur extrême, il est toujours lié à un élément de mystère. Par exemple, vous pouvez avoir peur d’un fil électrique sous tension : vous savez que suffisamment d’électricité le traverse pour vous faire mal si vous y touchez. Cela, cependant, ne peut pas être qualifié de terreur.

La terreur, vous la ressentez lorsque vous marchez dans une ruelle sombre, la nuit : vous ignorez si quelqu’un ne va pas soudainement vous sauter dessus pour vous attaquer !
La terreur, vous la ressentez lorsque vous avez entendu dire qu’un tueur en série sévit dans votre voisinage : vous ignorez si votre maison n’est pas la prochaine cible !

La terreur est liée à l’inconnu, elle se rapporte à ce que votre pensée ne peut pas voir.

Comme nous l’avons vu dans de précédents articles en étudiant les composantes de l’âme :

- la pensée est la partie de l’âme qui agit et raisonne, elle se base sur ce qu’elle peut voir ou percevoir,
- le cœur est la partie de l’âme qui entend, il utilise les émotions comme une "antenne".

La terreur est donc de nature plus émotionnelle que mental ;
elle se base plus sur ce que nos émotions entendent que sur ce que notre pensée perçoit.


  • Les Héthiens- des Esprits de terreur - sont des opérateurs furtifs : ils attaquent les émotions.


  • Les Héthiens sont à l’origine des cauchemars et des phobies.

La claustrophobie, l’agoraphobie, la peur excessive des chiens, la peur du noir... Tous ceux qui souffrent d’une telle phobie peuvent en témoigner : la terreur agit sur les émotions. Elle produit un profond désespoir, un grand tourment, et cause un vif désir de ne plus vivre !

  • Les Héthiens, par conséquent, sont aussi à l’origine des suicides.

Ceci explique pourquoi des groupes terroristes tels que Al Qaïda et le Hamas - que Dieu les juge ! - conduisent leurs membres au suicide.

Mon cher ami, si vous souffrez en ce moment d’un grand désespoir et êtes profondément tourmenté dans vos émotions, si des pensées suicidaires vous hantent, vous êtes attaqué par des Esprits héthiens ! Je ne sais pas si cela vous consolera, mais les prophètes, dans l’Écriture, subissaient constamment de telles attaques (nous le verrons dans un prochain article).

Un fort Appel prophétique implique en général des attaques héthiennes, c’est-à-dire terroristes, tout au long de votre vie.


Alors, réjouissez-vous ! Cette parole s’adresse notamment aux Américains.

La bataille contre le désespoir dans votre vie est le résultat d’un fort Appel prophétique. Dieu a un puissant Appel pour vous !
Vous avez une destinée prophétique : soutenez l’attaque héthienne ! Soyez forts en Christ ! Avec le temps, vous verrez les Esprits héthiens fuir loin de vous, dans une défaite humiliante !
Votre souffrance, votre désespoir serviront de semence dans le Royaume de Dieu, pour produire de puissantes victoires dans le domaine spirituel ! Celles-ci béniront et libéreront la vie de beaucoup !


Une personne qui souffre d’un profond désespoir émotionnel tombe en général dans un état de tristesse et de dépression profondes. Si, en regardant quelqu’un dans les yeux, vous percevez un profond désespoir, vous êtes face à une personne attaquée par un Esprit héthien !


  • Les Héthiens agissent sur les émotions ; ils aiment rester dans l’ombre, demeurer invisibles à la pensée.


  • Les Héthiens murmurent au cœur des gens, dans leurs émotions...

Ils leur suggèrent des hypothèses...
Ceux qui ont la mauvaise habitude de répandre des rumeurs et des suppositions hébergent donc des Esprits héthiens dans leur cœur.


aigle-n-dr-copie-1.gif



2. Les Hétiens sont des « gauchers »


En Juges 3, la Parole déclare que le peuple d’Israël a fait ce qui est mauvais aux yeux de Dieu. Il a alors fortifié Églon, le roi de Moab, et l’a envoyé contre le peuple d’Israël pour le conquérir. Après la repentance de Son peuple, Dieu a fait lever un homme appelé Éhud pour les délivrer :

« Les fils d’Israël servirent Églon, roi de Moab, (pendant) dix-huit ans. Et les fils d’Israël crièrent à l’Éternel ; et l’Éternel leur suscita un sauveur, Éhud, fils de Guéra, le Benjaminite, qui était gaucher. Et les fils d’Israël envoyèrent par lui un présent à Églon, roi de Moab.
Et Éhud se fit faire une épée à deux tranchants, longue d’une petite coudée, et il la ceignit par dessous ses vêtements, sur la hanche droite. Et il offrit le présent à Églon, roi de Moab ; or Églon était un homme très gras. Et il arriva que lorsqu’il eut achevé d’offrir le présent, il renvoya les gens qui avaient apporté le présent.
Mais lui s’en revint des images taillées, qui étaient près de Guilgal, et dit : « J’ai pour toi une parole secrète, ô roi ! »
Et il dit : « Silence ! » Et tous ceux qui étaient près de lui sortirent d’auprès de lui.
Et Éhud entra vers lui ; or il était assis dans une chambre haute de rafraîchissement, qui était pour lui seul ; et Éhud dit : « J’ai une parole de Dieu pour toi. »
Et le roi se leva de son siège ; et Éhud étendit sa main gauche, et prit l’épée de dessus son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre ; et même la poignée entra après la lame, et la graisse se referma sur la lame ; car il ne retira pas l’épée de son ventre, et elle sortit entre les jambes.
Et Éhud sortit par le portique, et ferma sur lui les portes de la chambre haute, et mit le verrou. »


Éhud, parce qu’il était gaucher, a pu tuer Églon. La plupart des gens sont droitiers, et Églon a été surpris par le geste qu’Éhud a fait de sa main gauche.

Cela montre comment, dans l’Écriture,

le côté gauche est associé à ce que l’on ne voit pas,

tandis que le côté droit est en général associé à ce que l’on peut

percevoir par sa pensée.

 


Vous le savez peut-être déjà : le bras droit dans le corps humain est contrôlé par l’hémisphère gauche du cerveau, chargé du raisonnement logique. Le bras gauche, lui, est contrôlé par l’hémisphère droit, chargé des processus créatif et intuitif.


Le côté droit correspond au raisonnement logique, d’où découlent la connaissance de vérités et l’application de lois pour les combiner.
Les lois, par définition, établissent des frontières entre ce qui est permis ou non. Elles impliquent toujours des limites qui restreignent notre volonté. Respecter ces lois implique donc la mort de notre volonté, afin que celle d’un autre - dans ce cas celui qui a institué la loi - puisse être accomplie.


Les lois sont aussi publiques de par nature : une loi est inutile s’il n’y a aucune autorité pour la faire appliquer. Le Psaume 110 montre comment le Seigneur associe le côté droit avec l’établissement de l’autorité. Le côté droit, par conséquent, est associé à la vérité, aux lois, à l’ouverture, à l’autorité, à la structure, aux limitations et à la mort.


Le côté gauche, lui, est associé aux processus créatif et intuitif; c’est donc la liberté qui domine, non les limites.



1. Dans l’Écriture, la Liberté d’accès ou de mouvement est liée à la Grâce :

« Approchons-nous donc avec confiance du trône de la Grâce, afin que nous recevions miséricorde et que nous trouvions Grâce pour avoir du secours au moment opportun. »


Je dis, la conscience, non la tienne, mais celle de l’autre ; car pourquoi ma liberté est-elle jugée par la conscience d’autrui ?
> Si moi, je participe avec action de grâces, pourquoi suis-je blâmé pour une chose dont moi je rends grâces ?

 

aigle-n-dr-copie-1.gif

 

2. Les Écritures relient la Liberté à la Grâce, qui elle-même est reliée à la Vie :

« Afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi aussi la grâce régnât par la justice pour la Vie Éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. »


« Pareillement, vous, maris, demeurez avec elles selon la connaissance, comme avec un vase plus faible, c’est-à-dire féminin, leur portant honneur comme étant aussi ensemble héritiers de la Grâce de la Vie, pour que vos prières ne soient pas interrompues. »

aigle-n-dr-copie-1.gif


3. Dans les Écritures, la Liberté est aussi associée à l’Esprit :

« Le Seigneur est l’Esprit ; mais là où est l’Esprit du Seigneur, il y a la liberté. »


Quand le Seigneur nous appelle à L’adorer en Esprit et en Vérité Jean 4, 24,

Il nous appelle à L’adorer
avec notre côté gauche - l’Esprit,
et avec notre côté droit - la Vérité.

 

aigle-n-dr-copie-1.gif


4. Le Seigneur associe aussi la Grâce à l’Intimité :

« L’Éternel a en abomination le pervers, et Son secret est avec les hommes droits.
La malédiction de l’Éternel est dans la maison du méchant, et Il bénit l’habitation des justes.
Certes Il se moque des moqueurs, et Il donne Sa Grâce aux débonnaires. »


Dieu partage des secrets, ce qui nous évoque l’intimité verset 32. Il donne également la Grâce aux humbles. verset 34 Quand le Seigneur nous invite à nous approcher avec assurance du Trône de la Grâce en Hébreux 4, 16 , Il nous dit que nous avons accès à l’Intimité avec Lui.


Dans l’ancien temps, tout le monde ne pouvait pas approcher le roi :

« Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que pour quiconque, homme ou femme, entre auprès du roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé, il existe une même loi prescrivant de le mettre à mort, à moins que le roi ne lui tende le sceptre d’or, pour qu’il vive ; et moi, je n’ai pas été appelée à entrer vers le roi ces trente jours. »


Seuls pouvaient approcher librement du trône ceux qui avaient trouvé grâce aux yeux du roi :

« Aussitôt que le roi vit la reine Esther se tenant dans la cour, elle trouva faveur à ses yeux. Et le roi tendit à Esther le sceptre d’or qui était dans sa main. Et Esther s’approcha et toucha le bout du sceptre.
Et le roi lui dit : Que veux-tu, reine Esther, et quelle est ta requête ? Quand ce serait jusqu’à la moitié du royaume, elle te sera donnée. »


Le mot traduit par « faveur » au verset 2 ci-dessus est le mot hébreu chen, traduit par « grâce » dans 38 autres versets de la Bible - version King James. Je suis toujours stupéfait de voir le manque de cohérence dans la traduction des mots, en vérifiant les textes originaux !

Lorsqu’Esther trouve grâce devant le roi, elle peut alors s’approcher librement du trône, et il lui demande quels sont les désirs de son cœur - verset 3. La Grâce ouvre donc la porte à l’Intimité et au partage des intentions secrètes du cœur.

Les processus créatif et intuitif sont donc associés à la Grâce, à la Liberté, à la Vie, et au Secret. Ils sont aussi liés à la découverte :

- Tandis que le côté droit est utilisé pour établir des vérités connues,
- le côté gauche est utilisé pour explorer et découvrir des vérités encore inconnues...


Comparons maintenant les caractéristiques associées à chaque côté :


          CÔTÉ GAUCHE                           CÔTÉ DROIT
 
Esprit
Vérité
Grâce
Loi
Liberté
Limites
Vie
Mort
Vérités « nouvelles »
Vérités établies
Hasard intuitif
Structure
Invisible
Visible
Secret
Ouverture publique
Ouïe
Vue


De tout cela nous pouvons déduire que :

1. - la pensée mind se situe du côté droit de l’âme, tandis que

2. - les émotions emotions sont du côté gauche.

Les personnes émotives - qui donnent libre cours à leurs émotions - ont tendance à être plus créatives que celles qui sont par nature des penseurs logiques. Donc, la plupart des chanteurs, compositeurs, peintres et poètes sont des émotifs. Le Seigneur a placé les émotions dans notre âme en tant qu’élément vital pour la création intuitive : elles peuvent entendre ce que la pensée ne peut pas encore voir...

Puisque l’âme est composée du cœur, heart, de la pensée et des émotions, nous pouvons donc faire la représentation suivante de l’âme :


3. - Le cœur est au milieu, car c’est là que réside la volonté. Éphésiens 6, 6. Il agit alors comme le décideur de l’âme. Il travaille avec la pensée et les émotions pour prendre des décisions.


  • Les Esprits héthiens sont des Esprits « gauchers ».

Les Esprits héthiens sont des terroristes, ils attaquent les émotions et font toujours un effort pour ne pas être détectés par la pensée. Nous pouvons donc dire que les Esprits héthiens sont des Esprits « gauchers ».

Cela est confirmé par le passage suivant :

« Tout lieu que foulera la plante de votre pied, Je vous l’ai donné, comme J’ai dit à Moïse.
Vos frontières seront depuis le désert et ce Liban jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate, tout le pays des Héthiens, et jusqu’à la grande mer, vers le soleil couchant. »


Quand Il parle à Josué, le Seigneur se réfère d’abord aux nations qui sont à l’est de la Terre Promise (le désert et ce Liban jusqu’au fleuve Euphrate à l’est, dans l’Irak actuel). Puis, il évoque aux pays qui sont à l’ouest (le pays des Héthiens jusqu’à la Grande Mer, c’est-à-dire la Mer Méditerranée.)

Quand vous regardez une carte où le Nord est en haut, l’Est apparaît à droite et l’Ouest à gauche. Le Seigneur mentionne les Héthiens à l’Ouest de la Terre Promise, Il nous dit donc que ce sont des Esprits « gauchers ». Ce fait apparemment insignifiant est très important pour les « Josué » des temps modernes, appelés à prendre la Terre Promise spirituelle.


Il est intéressant de constater que, de tous les peuples qui sont dans la Terre Promise (les Cananéens, les Jébusiens, les Amorrhéens, etc...), le Seigneur mentionne seulement les Héthiens par leur nom quand Il parle à Josué dans le passage ci-dessus.

C’est pourquoi les organisations terroristes telles que Al Qaïda - que Dieu les juge ! - ont une telle importance aujourd’hui. Il se passe quelque chose dans la sphère spirituelle. Les Josué des temps modernes sont dans l’anonymat, et le temps vient pour eux de reprendre la Terre Promise spirituelle.

Les Esprits héthiens sont très actifs actuellement, car nous sommes à la veille d’une puissante révolution spirituelle qui transformera l’atmosphère de la Terre.

Ils craignent pour leur vie : ils savent que l’Esprit de Josué arrive ! Alors ils font tout ce qu’ils peuvent pour l’empêcher de se manifester !


aigle-n-dr-copie-1.gif



3. ...Dieu écrit de droite à gauche !


  • Dieu veut que nous commencions du côté droit et Il nous fera passer du côté gauche...

Nous savons maintenant que les Héthiens sont « gauchers ».
Nous devons alors considérer un fait spirituel important qui nous aidera à les vaincre.

Le Seigneur nous a donné ce commandement :

« Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa Justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »


Nous l’avons vu dans le tableau ci-dessus, le côté droit est associé à la Loi, à la Vérité et à l’Autorité. Puisque les lois ont pour but d’établir la Justice, [1] nous pouvons déduire de Matthieu 6, 33 que

Dieu veut que nous commencions concrètement par le côté droit.


Si notre pensée et les intentions de notre cœur sont, dans l’oubli de soi, tournées vers l’exécution de Sa Volonté sur la Terre et non de la nôtre, alors

Dieu Lui-même, non pas nous, nous fera passer du côté gauche.

Là, nous trouvons grâce devant Dieu...
Là, Il nous dispense des dons, le plus grand d’entre eux étant la joie d’être proche de Lui et de savoir que nous sommes beaux, pleins de Grâce, à Ses yeux !


En Esther 5, 2-3 cité plus haut, c’est le Roi qui autorise Esther à s’approcher en lui tendant son Sceptre d’or, pour qu’elle le touche.

Cela symbolise le fait qu’Esther reconnaît sa royauté sur sa vie. Une fois qu’elle se fut placée à la droite du Roi, reconnaissant sa loi et son autorité, elle put s’approcher et avoir accès à sa Grâce.


De la même façon, Dieu veut que nous nous placions d’abord du côté droit, d’où découlent la Vérité, les limites, et la mort à notre volonté propre.

Le côté droit montre le côté laid, le côté méchant, mais c’est là que nous devons d’abord nous placer, afin de pouvoir entrer dans la Grâce de Dieu :

« Le secret de l’Éternel est pour ceux qui Le craignent, pour leur faire connaître Son Alliance.
Mes yeux sont continuellement sur l’Éternel ; car c’est Lui qui fera sortir mes pieds du filet.
Tourne-Toi vers moi et use de Grâce envers moi, car je suis seul et affligé. »


  • Dieu partage Ses secrets avec ceux qui Le craignent.

Le partage de secrets est signe que l’on a trouvé grâce devant Dieu. Le Psaume 25 annonce que nous trouverons grâce à Ses Yeux quand nous aurons un cœur qui Le craint, constamment soucieux de Sa Volonté et de Ses Lois Spirituelles ; un cœur qui demeure dans la vérité, du côté droit.

Vous et moi sommes beaux à Ses Yeux quand notre cœur désire demeurer dans Sa Volonté et Ses Jugements. Nous commençons à devenir laids lorsque notre cœur s’écarte de la Justice et du Jugement et recherche sa propre volonté égoïste.

« Il donne une plus grande Grâce. C’est pourquoi Il dit : « Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il donne la Grâce aux humbles. »
Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il s’enfuira de vous.
Approchez-vous de Dieu, et Il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez vos cœurs, vous qui êtes doubles de cœur. »

Dieu veut que nous commencions du côté droit et Il nous fera automatiquement passer du côté gauche.

Une fois encore, trouver grâce devant Dieu est lié à un cœur humble qui se soumet à Sa Volonté.


  • Il nous appelle à mourir d’abord afin qu’Il puisse nous ressusciter à la Vie en Lui.

La Mort vient avant la Résurrection. Dieu nous donne une vie naturelle pour que nous puissions la redonner comme une graine, afin de moissonner la Vie Éternelle en Lui.

Ce processus spirituel a lieu tout au long de la vie d’un croyant ; il est bloqué quand nous décidons de nous accrocher jalousement à notre vie naturelle, de vivre comme s’il n’y avait pas d’Héritage Spirituel pour lequel se battre.

La Vérité engendre la mort à ma volonté propre, mais la mort, de manière contradictoire, engendre la liberté. Par exemple, les gens qui ont expérimenté un état de mort imminente témoignent comment leur âme était libre de se mouvoir, capable de voir des événements qui se déroulaient à des kilomètres. La Parole déclare que, à la mort du mari, la femme est libre de se remarier. Romains 7, 2-3

« Celui qui est mort est justifié du péché.»


Comme la Vérité engendre la mort, qui elle-même engendre la Liberté, le Seigneur déclare que le résultat final de la Vérité est la Liberté :

« Jésus donc dit aux Juifs qui avaient cru en Lui : Si vous persévérez dans Ma parole, vous êtes vraiment Mes disciples ; et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ! »


Ce que la plupart des prédicateurs refusent de comprendre concernant ce passage, cependant, c’est que la Vérité produit la Liberté à travers la mort du Moi.

Lorsque nous marcherons du côté droit, celui de la Vérité,
Dieu nous conduira du côté gauche, celui de la Liberté et de la Vie de Résurrection.


  • Dieu écrit de droite à gauche.

Vous le savez peut-être, la langue hébraïque s’écrit de droite à gauche, à l’opposé de la plupart des langues occidentales. La raison spirituelle pour laquelle Dieu a fait écrire le peuple juif de droite à gauche, c’est que le côté droit doit venir en premier.

Quand le soleil se lève tous les matins, il apparaît à l’est, qui est le côté droit, et il accomplit son voyage à travers les cieux pour disparaître à l’ouest, qui est le côté gauche. Dieu écrit de droite à gauche.

C’est l’homme charnel qui a fait de l’Évangile une histoire « gauchère », où l’accent est mis sur la Grâce, la Liberté, la Vie et toutes les friandises. La Parole de Justice et de Jugement, la Parole de Vérité et de Justice que Dieu veut nous voir prêcher en premier y sont alors minimisées.

Lorsque l’église comprendra que tout doit commencer du côté droit, le plus grand déversement de Grâce et de Puissance « gauchères » de l’Histoire humaine commencera à être manifesté.


La Rivière de Dieu commence à droite et coule vers la gauche :

« Il me fit retourner à l’entrée de la Maison, et voici des eaux qui sortaient de dessous le seuil de la Maison, vers l’Orient, car la façade de la Maison était tournée vers l’Orient. Et les eaux descendaient de dessous, du côté droit de la Maison, au midi de l’Autel. »

L’expression vers l’Orient ici fait référence au seuil, non aux flots des eaux ; en d’autres termes les eaux étaient issues de ce seuil qui regarde vers l’Orient, comme le reste du verset l’explique.

 

aigle-n-dr-copie-1.gif

à suivre...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ZUENA 15/09/2016 10:43

la suite